mercredi 2 novembre 2016

sommaire 2017

 

                      

Carnet de voyage d'un membre de l'A.C.M.N.

                   

Monsieur Ballery Bruno 
Ancien Délégué A.C.M.N.
pour les départements :
77, 02, 60, 51, 10, 89   

Membre de l' A.C.M.N.


Président de l'Association de sauvegarde 
du Patrimoine
et de l'histoire Napoléonienne du sud de l'Aisne.   
 
Mail: bruno.ballery@orange.fr 
   Autres blogs :  Guerre Franco - Allemande

 

 

 

12 Décembre 2016

 

 

Monsieur,


J'ai lu avec intérêt l'article paru dans le journal Le Pays Briard du mardi 6 décembre 2016 à la rubrique La Ferté-sous-Jouarre, relatif à "La sépulture d'un baron d'Empire restaurée et sauvée de la destruction".

Merci à l'ACMN pour son travail.

Comme je l'indiquais en 2014 lors d'échanges avec le Souvenir Français, le baron DUCLAUX n'est pas mort le 18 août 1828 à Paris, comme indiqué dans l'article, mais bien à La Ferté-sous-Jouarre où il résidait temporairement. C'est la raison pour laquelle il a été inhumé à La Ferté-sous-Jouarre.

Il était hébergé chez Marie Nicole BERTRAND (1766-1839), veuve de Pierre Louis Clovis LAVECHIN (1764-1805), maître maçon.

Les témoins à son décès étaient Louis Laurent LAVECHIN (1785-1850), architecte, entrepreneur de bâtiment, ami du baron, et fils de Marie Nicole BERTRAND,

et Henri François DUPETY (1773-1840), également ami, qui avait servi avec le baron au régiment de grenadier à cheval de la garde impériale, avant de devenir meulier à La Ferté-sous-Jouarre en 1810.

Je tenais à vous en faire part.


Recevez, Monsieur, mes meilleures salutations.


Denis SARAZIN-CHARPENTIER

descendant de

Jean-Baptiste SARAZIN (1791-1844), fusilier au 103 RI de ligne, campagne de Saxe, prisonnier à Erfurt d'octobre 1813 à juin 1814

et de Nicolas CHARPENTIER (1791-1873), tambour au 34 RI de ligne, campagne d'Espagne, blessé à la bataille de la Bidassoa, médaillé de Sainte-Hélène.



 

 

 

Il est temps de vous dire au revoir,  fin d’une belle aventure, qui se termine avec la rénovation de la sépulture d’Alexis Duclaux à la Ferté-sous-Jouarre, et pourtant bien d’autres attendent, c’est le cas avec la sépulture de Philogène Delacroix à Sivry-Ante qui devrait bientôt être sauvée.
Il  est temps pour moi de se tourner vers une nouvelle aventure qui porte le nom d’A.S.P.H.N du sud de l’Aisne 
http://davout12345.wixsite.com/asphn

Pour conclure, je reprendrais la phrase de Mr. Jean-Claude DAMAMME, historien « Lorsque l'on déambule dans des cimetières, ceux grandioses des grandes cités, ou ceux plus modestes des petites villes de province, force est de reconnaître avec tristesse que nombre de ces asiles des disparus sont dans un état de dégradation qui ne peut qu'affliger l'âme, et disons le mot, rendre honteux de cette désaffection. Et pourtant, que d'aventures, incroyables, grandioses, tragiques ou romanesques cèlent ces noms, dont le temps, obstinément, efface jusqu'au graphisme, comme pour éliminer toute trace de ceux qui ont trouvé là leur dernier refuge ».

Bonne route à Alain, David, Dominique et Frédéric, et les autres 
qui agissent dans l'ombre....



--

RAPPEL DES VISITES & INTERVENTIONS : 

 

  

--

3 Décembre 2016

  Cimetière de la Ferté-sous-jouarre Seine et Marne France

Louis-Alexandre Himbert de Flégny, député au Conseil des Anciens, membre du Tribunat, préfet du département des Vosges (an XII-1814), baron de l’Empire (1810) : « ALEXANDRE / COMTE / D’HAUBERSART / DÉPUTÉ, SÉNATEUR / PREMIER PRÉSIDENT / DE LA COUR IMPÉRIALE DE DOUAI / PAIR DE FRANCE / 1732 - 1823

sources Alain Chappet & David Pelletier.



 

--

Début Décembre 2016

 

Cimetière de la Ferté-sous-jouarre Seine et Marne France 

  Le 18 NOVEMBRE 2016 - LA SAUVEGARDE DE LA SEPULTURE PAR L'A.C.M.N.
Merci à la Mairie de la Ferté-sous-Jouarre, 
l' A.C.M.N., 
 le Souvenir Français, 
le comité du souvenir Français de la Ferté-sous-Jouarre,

Grâce à vous, nous avons sauver la sépulture d'Alexis Duclaux.
Comme le disait si bien Mr. Jean-Claude DAMAMME, historien, Représentant pour la France de la Société Napoléonienne Internationale « Lorsque l'on déambule dans des cimetières, ceux grandioses des grandes cités, ou ceux plus modestes des petites villes de province, force est de reconnaître avec tristesse que nombre de ces asiles des disparus sont dans un état de dégradation qui ne peut qu'affliger l'âme, et disons le mot, rendre honteux de cette désaffection. Et pourtant, que d'aventures, incroyables, grandioses, tragiques ou romanesques cèlent ces noms, dont le temps, obstinément, efface jusqu'au graphisme, comme pour éliminer toute trace de ceux qui ont trouvé là leur dernier refuge ».

 Avant l'intervention.

 


Après l'intervention.

 

 DUCLAUX Pierre Alexis (baron) né le 2/12/1775 à Duravel (Lot) ; Fils de Pierre, juge royal, et de Marianne DUCLAUX ; Sous-lieutenant (9/5/1797) ; Lieutenant (22/8/1798) ; Capitaine (2/4/1801) aux grenadiers à cheval de la Garde impériale ; Chef d’Escadrons (5/9/1805) ; Colonel (1/6/1809) du 11ème Cuirassiers ; Général de Brigade (3/9/1813) commandant le département des Forêts, puis celui de la Meuse (22/4/1815) ; Officier de la LH (14/3/1806) ; Chevalier de St-Louis (27/11/1814) ; Epoux de Jeanne Marguerite FAGES ; Mort le 18/8/1828 à Paris. 
 






--

24  Novembre 2016


Fontenay-Trésigny

 Dernier témoin du passage de la garde impérial et de l’Empereur dans l’après-midi du 16 février 1814.
Ce Chefs-d'œuvre en péril va disparaitre de nos mémoires collectives.
 Au souvenir du passage de Napoléon.
D'après Jules Cousin (1830-1899)


--

19  Novembre 2016

 

J'ai le plaisir de vous informer de la création 
de ma nouvelle association 

Association de Sauvegarde du Patrimoine
Et de l’Histoire Napoléonienne
Du Sud de l’Aisne.

Parution au journal officiel 


  

Restant simple membre de l' A.C.M.N. 

une autre bonne nouvelle 

je vous ferais découvrir dans quelques jours

 la restauration de la 

sépulture de Pierre Alexis Duclau

à la Ferté-sous-Jouarre.

 

 


--

2  Novembre 2016

Marle  - Aisne

Projet de PC

à la mémoire de Jean Louis Bourbier

décédé le 9 février 1807 à Landsberg

Prusse Orientale.